Action img 0

Croyance et apprentissage en action

“« […] le but de chaque Manifestation est précisément la transformation et le perfectionnement de l’humanité, changement qui doit affecter sa vie intérieure et ses conditions extérieures”

— Bahá’u’lláh
Action1 Action2 Action3 Action4 Action5 Action6

Partout au Canada, les bahá’ís travaillent avec un cercle grandissant d’amis et de voisins à créer des modèles de vie communautaire qui favorisent le progrès spirituel et matériel de tous. La vision de la société qui est exposée dans les écrits de Bahá’u’lláh se centre sur l’unité de la famille humaine et nous appelle à rejeter tous les préjugés dans nos relations, qu’ils soient fondés sur la race, la religion, le sexe, la classe sociale ou l’origine ethnique.

Nous croyons que le progrès de la société dépend de relations harmonieuses entre ses membres, la collectivité et les institutions, chacun de ces éléments ayant ses propres rôles et responsabilités pour favoriser le progrès social. Le changement social implique à la fois la transformation personnelle et la création d’institutions sociales, économiques et politiques qui promeuvent l’équité.

La transformation de la société est donc considérée comme un processus visant à établir une cohérence dynamique entre les besoins matériels et spirituels de la vie. C’est en puisant dans les connaissances tant scientifiques que religieuses pour promouvoir le bien-être collectif que l’on permet à la véritable prospérité de s’accroître. La science permet de mieux comprendre le monde matériel et protège contre la superstition, tandis que la religion promeut les valeurs, pousse à l’action et renforce les liens sociaux. L’acquisition de connaissances et leur mise en application pour répondre aux besoins de la communauté sont essentielles au progrès de la société.

Adoptant une attitude caractérisée par la volonté d’apprendre, nous nous efforçons de contribuer à un processus de développement communautaire dans lequel la pratique religieuse et les efforts consentis pour promouvoir le bien commun sont étroitement liés. Toute personne désireuse de participer à ce processus est la bienvenue. Après tout, l’objectif de ce processus est d’aider à renforcer les capacités d’un nombre croissant de gens afin qu’ils puissent prendre en charge leur développement, de telle sorte que tous en viennent à se considérer comme des agents actifs de leur propre progrès et de celui de leur communauté.

La communauté bahá’íe est également active dans la sphère publique, dans le but de partager des idées tirées des enseignements bahá’ís et de l’expérience de la communauté qui s’efforce de les mettre en pratique pour le mieux-être de la société. Les principaux domaines auxquels nous contribuons dans le discours public national incluent la participation des jeunes au processus de transformation sociale, le rôle de la religion dans la société, la réconciliation entre les peuples autochtones et non autochtones, et la citoyenneté et l’engagement civique.