La foi bahá’íe

La foi bahá’íe est la plus récente des religions mondiales indépendantes.

Son message fondamental est que l’humanité est constituée d’une seule race et que le jour est venu d’unir le genre humain en une société mondiale qui se caractérisera par une prospérité tant spirituelle que matérielle.

La foi bahá’íe a été fondée en Iran en 1844. Bahá’u’lláh, son fondateur, a enseigné que Dieu s’est révélé à l’humanité, à diverses époques, par l’intermédiaire de messagers divins. Leurs enseignements, qui nous guident et nous éduquent, fournissent les assises pour le progrès de la société.

Abraham, Moïse, Krishna, Bouddha, Zoroastre, Jésus, Muhammad, le Báb et Bahá’u’lláh sont au nombre de ces messagers. Les grandes religions ont toutes la même origine divine et constituent les étapes successives de l’éducation spirituelle de l’humanité. 

Les bahá’ís croient que Bahá’u’lláh est le plus récent de ces éducateurs divins et qu’il a transmis à l’humanité de nouveaux enseignements spirituels et sociaux qui sont adaptés à notre époque.

Partout dans le monde, les bahá’ís s’efforcent de concrétiser la vision présentée par Bahá’u’lláh d’une société mondiale pacifique, prospère et unie.

Les quelque cinq millions de bahá’ís du monde appartiennent à plus de 2 100 groupes ethniques peuples et tribus.

Pour en savoir davantage.

À l’intention des personnes qui s’intéressent aux religions.