Les jours saints

Chaque année, les bahá’ís célèbrent onze jours saints. Un programme correspondant au thème de chacune de ces célébrations est offert lors de rencontres communautaires de plus ou moins grande envergure.

Les jours saints constituent un élément essentiel de la vie d’une communauté, et tous y sont les bienvenus.  

Les jours saints bahá’ís pour l'année 2017 :

 
Le 20 mars :
 
Le Naw-Rúz, Nouvel An bahá’í
 
Le 20 avril :  Le premier jour du Ridván (un mot arabe signifiant « paradis »). Il s'agit du plus important jour saint bahá’í, qui commémore le jour où Bahá'u'lláh a déclaré être un Messager divin. 
 
Le 28 avril :  Le neuvième jour du Ridván commémore le jour où la famille de Bahá'u'lláh s'est jointe á lui dans le jardin du Ridván á Baghdád.
 
Le 1 mai :  Le douzième jour du Ridván commémore le jour où Bahá'u'lláh et sa famille ont quitté Baghdád en exil pour Constantinople.
 
Le 23 mai : L'anniversaire de la déclaration du Báb, qui annonçait sa mission divine en 1844.
 
Le 28 mai : L'anniversaire de l'ascension de Bahá’u’lláh, décédé en 1892.
 
Le 9 juillet : L'anniversaire du martyre du Báb, exécuté en 1850.
 
Le 21 octobre: L'anniversaire de la naissance du Báb, né en 1819.
 
Le 22 octobre: L'anniversaire de la naissance de Bahá’u’lláh, né en 1817.
 
Le 25 novembre : Le Jour de l'Alliance, commémmorant la désignation par Bahá’u’lláh de ‘Abdu’l-Bahá, son fils aîné, comme étant celui à qui, après lui, tous les bahá'ís devaient s'en remettre.
 
Le 27 novembre : L'anniversaire de l'ascension de ‘Abdu’l-Bahá, décédé en 1921.
 

Tous les jours saints bahá’ís, sauf les deux derniers, sont des jours fériés.

*Les jours saints baha'is sont fixés selon un calendrier solaire qui commence avec l'équinoxe de printemps. Cependant, les jours saints marquant les jours de naissance du Báb et Bahá'u'lláh sont fixés selon un calcul lunaire.

   
Autres occasions particulières :

Du 26 février au 1er mars 2017:

du 25 février au 1er mars 2018 :

Les Ayyám-i-Há, ou Jours intercalaires, sont une période consacrée aux festivités, aux activités caritatives et à l’échange de cadeaux, qui précède la période du jeûne.
 

Du 2 au 20 mars 2017:

du 2 au 20 mars 2018 :

Le jeûne, durant lequel les bahá’ís de quinze ans et plus s’abstiennent de boire et de manger entre le lever et le coucher du soleil. Les malades, les personnes âgées, les voyageurs, les femmes enceintes ou qui allaitent sont exemptés du jeûne.